ESSAI Peugeot 308 : une réelle évolution ?

Il y a quelques jours, je vous présentais la 308 CC sur la chaine YouTube. Aujourd'hui, c'est au tour de la dernière génération de la lignée 300. Étant un modèle phare de la marque au lion, Peugeot se devait de présenter une nouvelle génération de 308 reprenant les nouveaux codes stylistiques de la marque et c'est à présent chose faite.


Place à une nouvelle ère.


Apparue en 2018 avec la 508, la nouvelle identité visuelle de Peugeot fait enfin son apparition sur la 308. Je parle bien évidement de la signature lumineuse en forme de crocs qui, accompagnée de cette grande calandre, rend cette nouvelle 308 immédiatement reconnaissable. On peut d'ailleurs y apercevoir le nouveau logo en forme de blason dissimulant par la même occasion les radars des aides à la conduite.

Aux extrémités de la calandre, les blocs optiques full LED s'amincissent sur les finitions les plus haut gamme pour donner un air encore plus agressif à la 308. Effectivement, les lignes marquées du capot et de la face avant, rendent cette dernière particulièrement racée.

Et comment ne pas parler de cette teinte, rouge Élixir, qui sublime d'avantage l'ensemble.


Sur le profil on retrouve quelques éléments déjà présents sur l'ancienne génération comme la coupe de la porte avec la custode arrière ou encore le dessin du bas de caisse sur les finitions GT et GT Pack.

Sur notre modèle d'essai, nous disposions de ces belles jantes de 17" nommées "Halong" montées en 225/45. On en retrouve aussi de 18", toutes disposant de designs très travaillés.


À l'arrière, comme à l'avant, les feux sont différents en fonction de la finition. Sur celles d'entrée et de milieux de gamme, comme ici, la signature lumineuse est disposée de façon horizontale et non pas diagonale comme sur les les finitions GT et GT Pack. C'est uniquement des détails visuels mais qui font tout de même leur différence.

Entre ces deux, un fin bandeau noir les relient tout en donnant du caractère à cet arrière déjà bien dessiné par des lignes marquées. Plus bas, on aperçoit cette partie peinte en noire laissant apparaitre les fausses sorties d'échappement dont je ne suis pas le plus grand fan.


Je vous avoue avoir eu du mal avec le 3/4 avant jusqu'à l'apercevoir pour la première fois. J'avais comme l'impression que tout le premier tiers était étiré et que l'avant était aminci mais au final après l'avoir vue en vrai cette impression s'est dissipée, cela reste assez homogène et particulièrement bien réussi.


Pour ce qui est des dimensions cette nouvelle 308 fait 4,36 m de long, 1.85 m de large et 1.44 m de haut.


Entre modernité et technologie.


Si comme moi vous aimiez la planche de bord épurée de l'ancienne génération sachez qu'elle n'est plus de la partie ! Peugeot a cette fois-ci misé sur quelque chose de plus moderne. On en retrouve donc une plus travaillée avec ce long bandeau masquant gracieusement les ventilations ou encore ce renfoncement vêtu de tissu gris se faufilant derrière l'écran central. Ce dernier laisse apparaitre quelques raccourcis pour les réglages de climatisation ainsi qu'un bouton de volume pour l'audio.

On à bien évidement droit au petit volant de Peugeot disposant de nombreuses commandes telles que celles du régulateur adaptatif ou de la commande vocale.


Les sièges, à l'assise très moelleuse, sont confortables et peuvent être chauffants ainsi que massants sur la finition la plus haute. Différentes selleries sont d'ailleurs proposées pour ces dernières. Ici nous disposons d'une noire assez simple mais il en existe une plus colorée et plutôt originale appelée "Bleu Naboo". Et puisque l'on parle de couleur, la 308 est à présent équipée d'un éclairage d'ambiance. Il est donc possible de varier, selon votre humeur, entre les 8 coloris proposés !


En terme d'habitabilité c'est assez bon aussi, on retrouve des rangements dispersés comme de larges vides poches latéraux ou un profond accoudoir central. On en voit de plus en plus mais pas partout encore, un emplacement dans le quel enfiler son téléphone portable. En plus d'être présent, il est aussi très pratique car il permet de passer un câble jusqu'à l'accoudoir central dans le quel se trouve une prise USB-C pour la recharge.

À l'arrière, la place au jambe ainsi que la garde au toit sont relativement corrects et ce malgré mes 1m84.


Le volume de coffre est très bon lui aussi avec 412 L de volume de chargement. Un double fond permet d'y ranger quelques affaires. En revanche les versions PHEV se voient amputées de 51 L pour un total de 361 L.



Vous n'êtes sûrement pas passés à côté de l'écran central divisé en deux parties sur les photos de l'habitacle, c'est pour cela que je vais vous en dire un peu plus sur ce dernier.

On à là un écran principal de 10" surplombant un plus petit affichant lui des raccourcis personnalisables permettant d'accéder en toute simplicité aux menus les plus utilisés sans passer par le menu principal de l'écran supérieur. Je peux vous dire qu'accompagné d'un tout nouveau système d'info-divertissement cela marche vraiment bien.


Enfin ! Il était temps d'oublier l'ancien système se faisant de plus en plus vieux au fil des années. Ici, on repart sur une base moderne, plus intuitive et surtout plus fluide. On y retrouve donc un menu principal sur le quel il est possible de placer ses widgets comme on le souhaite mais aussi toute la partie multimédia, Apple CarPlay, Android Auto, un GPS connecté à internet et même des tutoriels expliquant comment fonctionnent les aides à la conduites.

Le second écran est lui aussi de 10", appelé i-Cockpit par Peugeot, il sert de combiné numérique et affiche toutes les informations liées à la conduite ainsi qu'au véhicule. Personnalisable, il est aussi, sur les finitions les plus hautes, en "3D" ce qui donne un effet de profondeur assez joli à ce dernier.


Pour ce qui est de la recharge, vous pourrez compter sur les 2 prises USB-C à l'avant et les prises USB et USB-C à l'arrière ainsi qu'au chargeur à induction situé sous l'écran central.

Les mélomanes seront ravis de savoir qu'un système audio Focal à 10 haut-parleurs est proposé pour écouter leurs meilleurs morceaux !


Bien sûr, de nombreuses aides à la conduite sont présentes en fonction de la finition choisie. On retrouve parmi elles le régulateur adaptatif, le maintien dans la voie, la surveillance d'angle mort, le freinage d'urgence, le détecteur de fatigue ainsi que la caméra 360° pour faciliter les manœuvres. Sachez que la conduite autonome de niveau 2 est uniquement disponible à partir de la finition Allure Pack.


Motorisations.


La 308 est proposée avec de nombreuses motorisations.


- On retrouve deux motorisations hybride rechargeable de 180 et 225 ch.

- Trois blocs essence : un de 110 ch et un autre de 130 ch couplé à une boite manuelle à 6 rapports ainsi qu'un bloc de 130 ch couplé à une boite automatique EAT8.

- Le diesel est lui toujours présent avec deux blocs de 130 ch proposés en boite manuelle ou automatique.


Sur les PHEV, la batterie a la capacité de 12.4 kWh procure une autonomie annoncée d'environ 60 km (WLTP). Le mode e-Save permet d'ailleurs de stocker une partie de l'autonomie sur le trajet afin de l'utiliser à moment précis durant ce dernier. Il faudra compter 1h55 sur une prise de 7.4 kW ou environ 7h sur une prise domestique.


Le modèle d'essai disposait du bloc diesel de 130 ch annoncé avec une consommation moyenne de 4.5 l/100 km. Pour ma part, j'ai réalisé une consommation de 5.4 l/100 km sans réellement faire attention à ma consommation et en essayant le véhicule sur différents types de routes.


Une motorisation 100 % électrique à été confirmée et devrait voir le jour dans le futur, je reste à l'affut d'informations !


Au volant.


Mais est-ce toujours aussi bien derrière le volant ? Et bien cette nouvelle 308 suit les traces de l'ancienne génération. On retrouve donc une 308 très agréable à conduire, non seulement grâce au petit volant la rendant facile à manier et très agile en ville mais aussi au châssis qui est lui toujours aussi bon. J'ai pu la brusquer un peu sur des petites routes de montagne et malgré la monte en 17" avec des flancs de 45mm, la tenue de route de la 308 s'est montrée très saine et convaincante. Elle prend, certes, un peu de roulis lors des gros appuis mais reste très sécurisante.


Donc même si cette 308 n'est pas une sportive on peut tout de même prendre un peu de plaisir à son volant. Sa position de conduite, assez basse, permet d'être convenablement assis au fond du siège et de mieux ressentir le véhicule volant en main. Le bloc diesel de 130ch offre des reprises tout à fait suffisantes au quotidien. Si ces dernières ne vous suffisent pas, il suffira de sélectionner le mode de conduite Sport, l'un des trois modes disponibles aux côtés des modes Eco et Normal.


Ceux ayants une conduite plus coulée pourront se reposer sur la boîte automatique EAT8. Très douce, on ne la sent parfois même pas changer de rapports, rendant la conduite plaisante et reposante. De plus, les assises sont relativement moelleuses favorisant encore le confort. Seul bémol, le bruit du bloc diesel se montre un peu trop présent dans l'habitacle mais cela est, je pense, uniquement le cas avec les motorisations diesel.


Cette 308 bénéficie donc d'un agrément de conduite très agréable sur toute types de route notamment sur autoroute avec la conduite semi-autonome. Les départs en vacances se feront sans problème grâce aux places arrières et au volume de coffre généreux.


Rapide précision au sujet des modes de conduite. Ces derniers sont différent sur les motorisations PHEV. Vous retrouverez donc 3 modes de conduite : "Hybrid" qui est le mode normal alternant automatiquement entre le thermique et l'électrique, "Electric" : le mode tout électrique ainsi que sport qui combine les deux motorisations afin d'offrir le maximum de puissance.


Tarifs.


Parlons à présent des tarifs. La 308 est proposée en cinq niveaux de finition : Active Pack, Allure, Allure Pack, GT et GT Pack.


- La finition d'entrée de gamme Active Pack est proposée à partir de 24 800 € en thermique ou 36 800 € en hybride rechargeable.

- La finition de milieux de gamme dont nous disposions pour cet essai débute à partir de 29 000 € en thermique ou 39 400 € avec la motorisation hybride rechargeable.

- La plus haut de gamme "GT Pack" est quant à elle affichée à 34 600 € en thermique et 44 900 € en hybride rechargeable.

Le modèle présenté ici est une Peugeot 308 Allure Pack affichée à 34 550 €.


Options et accessoires présents :

Teinte Rouge Élixir : 850 €.

Pack Drive Assist Plus (conduite semi-autonome) : 200 €


Pour finir.


Sans être une révolution, cette nouvelle 308 reste sur la lancée de l'ancienne génération tout en se modernisant et s'améliorant dans de nombreux domaines. Toujours aussi agréable à conduire, sa polyvalence permet de l'apprécier au quotidien, notamment grâce aux motorisations hybrides rechargeable, mais aussi en tant que routière pour les déplacements en famille.


Un grand merci à la concession Peugeot Sarrebourg et le Groupe CAR Avenue pour le prêt du véhicule.