ESSAI - DS3 Crossback : Quand la différence fait la force.

Vu pour la première fois au Mondial Paris Motor Show 2018, le nouveau DS3 Crossback a fait impression, notamment par son design et ses équipements tout droit venus de gammes supérieures, un nouveau vent premium sur ce segment. L'Audi Q2 et la Mini Countryman ont-ils du souci à se faire ?


Un design propre à la marque.


Inspiré par les concepts DS Divine et DS E Tense, le nouveau SUV urbain de la marque française reprend les codes avec la calandre DS Wings et la signature lumineuse verticale s’asseyant sur le bouclier avant.


Sur le profil se "cachent" les poignées de porte affleurantes, qui possèdent une fonction intéressante que nous verrons plus tard. L'aileron de requin, caractéristique de la gamme DS3, et se déroulant tout le long du véhicule, est toujours présent. A l'arrière, nous retrouvons une belle ligne de SUV coupé élargi qui se veut même sportif avec ses larges doubles sorties (uniquement disponible avec le moteur PureTech 155ch essence) et ses petites ouïes sur la partie haute du bouclier.


Derrière son air imposant, on retrouve un véhicule au gabarit plutôt compact, effectivement il ne mesure que 4,12 m de long, pratique pour se faufiler en ville.

Comme sa petite sœur, la personnalisation est au rendez-vous avec pas moins de neuf couleurs de carrosserie dont "l'Or Impérial" et le plus connu "Bleu Millenium" et trois couleurs de toit, ainsi, les configurations seront variées sur nos routes !


La version présentée ici est l'édition limitée "La Première", seulement disponible à son lancement, elle possède les DS Wings et les chromes en noir texturé. J'apprécie le rendu "full black" que ça lui donne !


La technologie mise en avant.


La force du DS3 Crossback se trouve là : le plein d'innovations ! Dès notre approche, le système "ADML Proximity", déverrouille le véhicule et fait sortir les poignées de porte pour que l'on puisse les ouvrir sans sortir la clef de notre poche.

A l’intérieur, nous retrouvons un poste de conduite digital nous permettant de choisir quelles informations nous voulons afficher sur le tableau de bord, surplombé par un affichage tête haute nous indiquant vitesse, position sur la voie et distance entre nous et le véhicule nous précédant. Bien évidement, cela est disponible grâce au DS Drive Assist qui place le véhicule au niveau 2 de conduite autonome.

Un deuxième écran de 10,3" situé au milieu de la planche de bord contrôle tout le multimédia, le réglage de la climatisation et du véhicule. L'Apple Carplay et Android Auto sont bien évidement disponibles pour la joie des plus connectés !


Autre nouveauté sur ce segment, les projecteurs DS Matrix Led Vision qui nous permet de constamment rouler en plein phare, comment ? Grâce à un module situé à l’intérieur de l'optique qui se divise en 15 segments, la caméra située sur le pare brise détecte la présence des autres véhicules et ceux-ci s'éteignent au fur et à mesure quand un véhicule est dans son champs de vision, le véhicule passé, le segment se rallume. Une technologie encore assez rare sur le marché automobile qui était seulement disponible chez Audi jusqu'à présent. J’espère voir cette innovation se démocratiser chez d'autres constructeurs.


Bien entendu énormément d'options sont encore présentes comme la reconnaissance des panneaux, la caméra de recul, le système actif d'angle mort, freinage d'urgence, le park assist, la charge à induction, etc.


Malgré tout les options disponibles il manque une petite chose sur un véhicule de ce segment, l'ouverture et fermeture du coffre automatique, option présente chez la concurrence.


Un confort digne des plus grandes.


DS cherche tout ce qui se fait de mieux pour le placer dans leurs véhicules comme ce cuir nappa en finition bracelet de montre qui donne un style très classe à l'intérieur (disponible uniquement sur certains types de finitions). Les sièges chauffants et massants ont aussi été équipés de mousses bi-densité combinées avec un réglage des lombaires pour un confort de conduite des plus appréciables.

L'insonorisation m'a épaté pour un modèle de cette gamme, même à 130 km/h, radio coupée, aucun bruit parasite ne se fait entendre. C'est comme si l'ont flottait sur la route !

Pour les audiophiles, l'équipement audio doté de 12 haut-parleurs de marque Focal va vous procurer un plaisir d'écoute instantané ! Le son est clair et très bien spatialisé.


Si vous partez en week-end ne prévoyez pas trop d'affaires, le coffre est tout de même assez restreint, seulement 350 L, c'est un peu moins que la concurrence qui affiche 355 L pour l'Audi Q2 et 450 L pour la Mini Countryman.


L'intérieur de l'édition "La Première" est spécifique et adopte un cuir de couleur bordeaux/cuivré nommé "Art Rubis". Il s'associe à merveille avec les tons sombres de l'habitacle, vous l'aurez compris, cette édition m'a conquis !


Et la conduite ?


Plusieurs motorisations sont disponibles, trois essence PureTech de 100, 130 et 155 ch ainsi que 2 diesel BlueHDi de 100 et 130 ch. Les deux motorisations développant 100 ch seront couplées avec une boîte manuelle, les autres motorisations ont une boîte automatique EAT à 8 rapports. L'ayant essayée, avec la version 155 ch, je la trouve très fluide et agréable à l'utilisation.

Une version 100% électrique nommée E-Tense est aussi au catalogue avec une autonomie annoncée de 300 km et la possibilité de recharger la batterie à 80% en 30 minutes sur une borne de recharge rapide. Elle possède une puissance de 100 kW équivalant à 136 ch, la batterie, elle, a une capacité de 50 kWh.


Vous pourrez varier entre 3 modes de conduite : eco, normal et sport. Le mode manuel est aussi présent et vous permettra de passer les vitesses à l'aide des palettes au volant. Ne vous attendez pas à un comportement sportif, il a tout de même tendance à s'écraser en courbe, bien entendu nous sommes dans un SUV urbain privilégiant le confort donc rien de très étonnant.


Côté prix.


Ce DS3 Crossback propose cinq niveaux de finitions s’élevant de 24 000€ à 40 000€.

Cinq inspirations suivent pour les différents types d'intérieur : Montmartre pour l'entrée de gamme, Bastille, Performance Line, Rivoli et Opéra pour la plus haut de gamme. Ajoutez-y la personnalisation extérieure et chacun y trouvera son compte !


Alors ? Réussi ?


Et bien oui ! J'ai adoré ce DS3 Crossback, son design ne laisse pas insensible et plaira sûrement à beaucoup de monde, notamment grâce à son style de mini baroudeur élégant.

La partie intérieure est très réussie et les matériaux rendent le tout propre, surtout en finition Opéra, malgré quelques plastiques durs à quelques endroits.

Avec le PureTech essence de 155 ch le DS3 Crossback est souple et ne manque pas de puissance quand on en a besoin.

Si vous habitez en ville et effectuez quelques trajets extra-urbains dans le mois le DS3 Crossback est une possibilité à étudier. Polyvalent, il saura vous transporter dans les petites rues de ville sans trop de problème pour se garer mais aussi vous faire voyager dans un grand confort sur autoroute !



Un grand merci à DS Mulhouse/Illzach pour leur confiance et le prêt du véhicule.


Alsace, France

© 2020 Pms-Phtotograpy

Numéro de téléphone : 07 70 79 23 08

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon